Classement Atout France des hôtels – tour d’horizon des principaux changements

L’article précédent portait sur le changement majeur apporté au référentiel de classement Atout France des hôtels : le développement durable. Cet article mentionnera les changements impactant les autres critères.

Tour d’horizon des ajustements…

Extérieurs

Si l’hôtel dispose d’extérieurs (une cour privée, un parking, un jardin, une terrasse, etc.), l’obligation d’éclairer ces extérieurs devient obligatoire dès le classement en 2*.

L’espace d’accueil

Le distributeur automatique avec boissons froides ou chaudes est désormais optionnel pour toutes les catégories de classement. Cela peut être une proposition équivalente de service autonome et collectif de type honesty-bar. Le bar, mini-bar ou service room ne valident plus ce critère.

Les chambres, salles de bains et sanitaires

Aucun changement n’a été apporté dans les exigences de surface des chambres ou de taille des matelas.

La télévision à écran plat devient obligatoire dès le classement en 2*.

Le lit pour bébé est obligatoire quelque soit le classement demandé.

Les penderies doivent être équipés de 6 cintres de qualité (pas de cintres pressing ou cassés) dont 2 cintres à pince

Connexion internet

Désormais, l’accès internet en wifi est obligatoire dans les parties communes quel que soit le classement demandé. Obligatoire aussi dans les chambres. La connexion internet filaire n’est désormais plus mentionnée dans l’arrêté : elle ne valide donc pas le critère !

Le service au client 

classement Atout France des hôtels service au client

La mise à disposition des journaux d’information devient obligatoire à partir du 4* (3 titres) et 5* (4 titres dont un en langue étrangère) alors qu’elle était obligatoire quel que soit le classement demandé dans le référentiel de 2016.

Comme dans le référentiel de 2016, l’hôtelier doit afficher les langues parlées par le personnel. Il convient ici de préciser que, même si le personnel ne parle que le français, il faut le préciser. Ce critère porte sur l’affichage et non sur le multi-linguisme du personnel (critères précédents)

Le service de soins esthétiques ou massages doit être réalisé en cabine individuelle

Subtilité pour les visites-mystères (ne concerne que le classement Atout France des hôtels en 4*et 5*)

Dans ce référentiel 2022, la mise à disposition d’un matériel de repassage individuel sur demande n’est plus auditée en visite-mystères mais il devient obligatoire à partir du 3*

Nouveau positionnement : le télétravail / espace de wo-working

Via un critère optionnel, les espaces de travail dédiés, de type co-working, sont valorisés. Il s’agit par exemple d’une chambre transformée en espace de travail. Le critère sur le business corner disparaît au profit de ce critère. Ce service doit donc être clairement indiqué à la clientèle car il fait partie du positionnement de l’hôtel !

Nouveaux critères 

Critères obligatoires :

  • Tous les espaces communs doivent être inspectés pour évaluer l’état des lieux.

Critères optionnels :

  • La mise en valeur des espaces communs par des décorations florales
  • La possibilité d’avoir une piscine ou jacuzzi dédié € à la chambre est valorisée
  • La possibilité de mettre à disposition plusieurs types d’oreillers et de protéger les oreillers par des sous-taies ou housses de protection des oreillers
  • La présence d’un micro-ondes est valorisé d’1 point dans la famille des critères optionnels
  • Le petit-déjeuner peut être proposé « à emporter »
  • Un deuxième restaurant est valorisé par l’obtention de 3 points optionnels

Disparition de critères 

  • La mise à disposition d’un téléphone en libre accès pour les appels d’urgence n’est plus obligatoire, ni optionnel, il a tout simplement disparu ! De même pour le téléphone dans la salle de bains et le téléphone, dans la chambre avec « sélection directe à l’arrivée
  • La mise à disposition sur demande d’un fax ou d’une imprimante dans la chambre
  • La radio, le lecteur de DVD et la console de jeux vidéos n’apparaissent plus comme des équipements pouvant être mis à disposition
  • L’accès internet filaire dans tous les chambres
  • Le bidet disparait également
  • Le mini-golf
  • Le caractère « web-adaptatif » du site internet
  • La possibilité de payer par carte de crédit… Il est vrai qu’aujourd’hui, quel établissement hôtelier n’accepte pas les cartes bancaires 😉

Apparition de la notion d’espaces partagés

classement Atout France des hôtels et espaces partagés

Il est possible de prendre en compte pour la validation de certains critères des espaces ou services partagés entre plusieurs hébergements, dès lors que ceux-ci se situent dans un même bâtiment, à proximité (300m maximum à pied – 5 min maximum) ou au sein d’un même domaine.

Il est indispensable d’informer clairement le client sur le caractère partagé de ces espaces ou services via le site internet et au moment de la réservation

Quelques exemples d’équipements ou services :

  • Le jardin, la terrasse, le parking, local à vélo, etc.
  • L’entrée, l’espace de réception, la salle de télévision, l salle de petit-déjeuner, le bar, le restaurant, l’aire de jeux, etc.
  • La piscine, l’espace de remise en forme, etc.

L’intégralité des services et équipements est listée dans la « notice fixant les conditions de prise en compte des équipements et services partagés pour le classement des hébergements touristiques collectifs prise en application de l’article 1er de l’arrêté du 30 décembre 2021 » disponible sur le site d’Atout France

Vous souhaitez aller à l’essentiel et ne consulter que les critères obligatoires pour votre catégorie de classement, télécharger le fichier correspondant : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.