Quelle est la procédure à suivre pour demander le classement de son hébergement touristique?

Le classement des hébergements touristiques

Depuis 2009, déjà 11 ans, le classement des hébergements touristiques est géré par Atout France et non plus par les Préfectures.

Rappel rapide des principaux éléments pour faire classer son hébergement touristique.

Il existe plusieurs référentiels de classement :

– hôtels

– campings

– parcs résidentiels de loisirs

– résidence de tourisme

– villages de vacances

– meublés de tourisme

Des étoiles pour votre hébergement touristique

Pour toutes ces catégories, le classement est attribué pour 5 ans et se matérialise par des étoiles (de 1 à 5) indiquant un niveau de confort. En effet, le classement, prend en compte les surfaces, les équipements et les services proposés. Les audits sont réalisés par des cabinets indépendants, accrédités par le COFRAC. Bonne nouvelle ! Depuis fin 2019, je travaille avec le cabinet In Auris et peux donc réaliser les visites de classement des hébergements touristiques (y compris les meublés de tourisme) sur le département de l’Ain et départements limitrophes.

Un calcul de points savant

C’est un système de points obligatoires ou optionnels qui peuvent se compenser entre eux. Seuls les critères concernant l’état et la propreté ne se « rattrapent » pas. Au moins 95% des critères obligatoires doivent être satisfaits. Je ne rentrerai pas dans les détails de ce système de points car il est assez fastidieux et je n’apporterai pas grand-chose. Les logiciels disponibles pour les cabinets accrédités s’en sortent très bien !

Quelle est la procédure à suivre pour demander le classement de son hébergement touristique ?

Pour tout type d’hébergements sauf les meublés de tourisme, vous devez disposer d’un compte sur la plateforme d’Atout France. Vous aurez un espace personnel dans lequel vous pourrez renseigner toutes les caractéristiques de votre hébergement touristique. Avant la visite de classement, il vous faudra réaliser le pré-diagnostic. Sans cette étape, la visite de classement ne peut être demandée au cabinet ! N’attendez pas la dernière minute, ce pré-diagnostic est assez long à réaliser car il vous demande des informations très précises sur vos chambres ou emplacements.

Les audits sont réalisés sur rendez-vous avec le propriétaire ou gérant de l’établissement. Toutefois pour une demande de classement 4* ou 5* en hôtellerie, une visite-mystère vient compléter l’audit en dévoilé. Cette visite-mystère permet à l’auditeur de tester le parcours d’un client « classique » sans que l’établissement ne sache qu’il est alors évalué.

Lors de la visite, vous bénéficiez de conseils personnalisés et d’un débriefing vous indiquant les points manquants pour valider la catégorie de classement souhaitée. Un plan d’actions vous est alors proposé.

Dans les 15 jours maximum vous recevez le précieux sésame : votre décision de classement !

Vous voyez, c’est très simple. Laissez-vous guider, c’est mon métier.

Les avantages du classement pour les hébergements touristiques

Le classement reste une démarche volontaire, non obligatoire mais elle reste indispensable commercialement parlant. Les moteurs de recherche présents sur tous les sites de réservation, y compris, ceux des offices de tourisme proposent un filtre « classement ». Ainsi, si un client recherche un établissement 3*, l’établissement qui ne sera pas classé ne remontera pas dans la liste des résultats même si son niveau de confort est équivalent à un 3* ! Le nombre d’étoiles est un véritable atout commercial, il augmente l’attractivité et la visibilité de votre hébergement touristique.

Pour les meublés de tourisme, l’avantage commercial est également bien présent mais il y en a d’autres, notamment un abattement fiscal de 71 % sur le montant des loyers. Voir article : Pourquoi faire classer son meublé de tourisme ?

Pour les résidences de tourisme, chaque propriétaire peut avoir des avantages fiscaux si l’ensemble de la résidence est classé. Petit rappel, pour être classée, la résidence de tourisme doit proposer au moins 50 lits touristiques et moins de 70% doit être détenu par le gestionnaire. Le bail avec les propriétaires doit être d’au moins 9 ans.

Pour un camping, en plus de l’argument commercial, le classement lui permet de profiter d’un taux de TVA à taux réduit.

Des besoins, des questions : classementrhonealpes@inauris.fr – 06 82 30 34 47

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.